Jeanne enseigne le Hip Hop

Etudiante en Marketing, je danse depuis l’âge de 6 ans à Huy. Depuis 2012, je suis des cours à NED ainsi qu’à Bruxelles. Plutôt spécialisée dans le contemporain/jazz, je me suis perfectionnée en Hip-hop depuis 2013, et fait partie du crew « One Nation » (Hip-Hop) depuis 2014, gagnant du Hip-Hop International Belgium (2015) ainsi que du Kamata (2015). Je fais également partie de la compagnie KCiOP d’Emmanuelle Lamberts ( Contemporain) depuis 2014 et de la compagnie Yetsirah de Jeremy Lepine (contemporain) depuis 2016. Je pense que la danse ne s’arrête pas à une seule discipline et qu’il faut pouvoir être ouvert et toucher un peu à tous les styles. C’est pourquoi je participe à de nombreux stages afin de pouvoir découvrir de nouvelles sensations et expérience dans ma danse.

Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis à New York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis au monde entier au point de devenir une culture urbaine importante.

La culture hip hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying), le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement. C’est néanmoins par son expression musicale qu’il est le plus connu et, de ce fait, souvent réduit à celle-ci.

Cette expression musicale est elle-même souvent appelée tout entière rap, ce qui est là aussi un raccourci dans la mesure où ce terme ne s’applique qu’à la parole, scandée et saccadée, propre au MCing. La musique hip hop peut en effet revêtir plusieurs formes: ou bien se limiter aux seuls beats du DJ, auquel cas le terme de rap ne convient pas. Le terme rap, et encore moins le terme hip hop, ne peut s’appliquer au slam. Le slam n’ayant aucun rapport de près ou de loin avec le hip hop.

Mes cours

Je donne depuis cette année cours de Hip-Hop aux 12/14 ans.

Pouvoir transmettre son savoir en s’amusant est pour moi le plus important, néanmoins la danse est une discipline de rigueur, il faut donc en respecter les bases avant de vouloir aller trop vite. C’est pour cela que j’essaye de donner quelques bases de différents styles du Hip-Hop dans mon cours, pour ouvrir les élèves à différents styles. Ils ont même abordé une petite part du freestyle tout en “jouant”.

Le fait de pouvoir donner cours m’apporte beaucoup dans ma propre danse, j’aborde à présent les choses différemment d’après ce que j’ai pu voir à travers mes cours et je n’imaginais pas que pouvoir transmettre son savoir serait si bénéfique.

Fermer le menu