Fabienne Lambert : Danse classique

Fabienne enseigne la danse classique

Fabienne Lambert, ancienne élève de l’école de Maurice Béjart, dirige, avec son mari Mikael Mohlin, New Espace Danse depuis septembre 1994.

Avant de s’arrêter à Erpent (Namur) pour enseigner l’art de la danse, Fabienne a usé moult paires de chaussons dans de nombreuses écoles et compagnies prestigieuses, apprenant son métier sous la houlette de professeurs émérites.

Parallèlement à son enseignement quotidien, Fabienne coache certains élèves et les prépare à des concours internationaux de Danse Classique. Les résultats sont bien présents grâce aux nombreuses médailles d’or déjà remportées.

Spécialisée dans la Danse Classique et Contemporaine, elle a dansé dans de nombreuses compagnies internationales:

  • Danseuse pour le Nausicaa Danse Théatre à Athènes sous la direction artistique de Aimé de Lignière
  • Danseuse pour le Tanit Danse Théatre sous la direction artistique de Walid Aouni
  • Opéra d’Anvers – L’Homme de la Mancha
  • Suivi des cours avec le Cullberg, compagnie internationale réputée, Suède (Stockholm)
  • Opéra de Göteborg (deux saisons), Suède
  • Danseuse pour le chorégraphe Victor Ullate, Espagne (Madrid)
  • Les Ballets Classiques de Paris, France
  • Danseuse pour l’émission de Michel Drucker, France
  • Danseuse dans les Ballets de Redha
  • Danseuse lors des tournées de Charles Dumont et Demis Roussos
  • Création avec George White (soliste de la compagnie Martha Graham N.Y.)

La discipline de la Danse Classique est le meilleur outil pour connaître les secrets de notre corps et lui permettre d’explorer ses limites.

Elle donne la liberté et l’assurance indispensable au danseur pour s’ouvrir à toutes les formes de danses.

La liberté acquise grâce à la maîtrise de la technique de la Danse Classique permet au danseur de se focaliser sur l’interprétation afin de raconter quelque chose qui touche le public en son âme, être dans la beauté d’un plateau de théâtre, dans la beauté du costume et du geste.

« Je veux que tout le monde arrive à sentir et ressentir la danse. Oser se dépasser, sortir de sa zone de confort et découvrir une autre facette de soi. Se sentir progresser pour apprendre toujours plus… et « en corps »… se développer comme danseur, comme être humain, avec toute la sensibilité qui est en nous ».

« Mon plus grand bonheur est d’allier la rigueur du travail à la décompression nécessaire par l’énergie positive du rire. »

NED is a need !

Fermer le menu